AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Friendship is not true [Feat Esperance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
Bonne entente

inscrit(e) le :
26/07/2016
message(s) posté(s) :
46


MessageSujet: Friendship is not true [Feat Esperance] Mer 10 Aoû - 12:41

Friendship is not true

Alice & Esperance

J'avais fait la grasse matinée, profitant du week-end qui s'offrait à moi et n'ayant pas beaucoup dormi cette semaine, préoccupée par mes études. Ce n'était pas tellement dans mes habitudes mais j'avais vraiment eu besoin de sommeil. Surtout que ce soir j'allais à une fête et que j'allais surement me coucher très tard, voir faire une nuit blanche. quand je me levais dans mon appartement, il était presque midi et j'abandonnais l'idée de petit-déjeuner. Je fouillais alors dans mes placards pour trouver un truc à me faire à manger mais à part des boites de conserve, il n'y avait pas grand chose. Et je n'avais aucune envie de manger des haricots verts en conserve ce midi. Je décidais alors d'aller manger dans un fast-food en ville. Il y en avait un pas loin d'ici ! Je filais à la douche et me prépara en vitesse ensuite. Je mis une jolie tenue que j'avais préparé la veille -car oui, je préparais toujours mes vêtements la veille- et sortit sans oublier mes lunettes de soleil et mon sac à main avec mes nécessités.
Je marchais un peu, connaissant très bien le chemin jusqu'au fast food le plus proche. Je rentrais alors dans le fast-food le sourire aux lèvres. Je fis alors la queue en racontant ma vie aux gens qui étaient devant moi. Puis vint mon tour et je pus faire ma commande. Une fois mon plateau dans les mains, je voulus m'asseoir à une table mais pensa finalement que ce serait plus amusant si je mangeais avec quelqu'un. Je m'approchais donc 'une table avec une jeune femme qui mangeait seule et où la place de devant était libre. je m'assis donc sans lui demander son avis et me présenta !

-Salut ! Moi c'est Alice ! Et toi, tu t’appelles comment ?


Je croquais un bout dans mon burger et elle sortit alors le sien. Je lui fis un grand sourire.

-Il est à quoi ton burger ? Nan, ne dis rien, laisse moi deviner !



Je pris alors son burger des mains et croqua un bon coup dedans puis lui redonna en réfléchissant.

-Non je vois pas... Je sèche, c'est quoi dedans alors ?

Je pris quelques potatoes dans mon assiette avant de piquer quelques frites dans celle de ma nouvelle amie avec un énorme sourire qui ne me quittait jamais.

-Alors tu fais quoi dans la vie ? t'es étudiante ? Tu travailles ? Tu vis seule ? T'es une mutante ? T'as de bonnes relations avec tes parents ? T'aimes faire quoi en dehors du travail ? tu sors souvent ? C'est quoi ton plat préféré ? Et ta boisson préféré ? et ton film préféré ? Et ton livre préféré ? Aloooooors ?

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
Tu t'entends bien avec les mutants

inscrit(e) le :
04/08/2016
message(s) posté(s) :
47


MessageSujet: Re: Friendship is not true [Feat Esperance] Jeu 11 Aoû - 12:26



   
Quand est ce que les gens comprendront que je n'agis que par intérêt ? Je n'ai pas d'amis, plus de familles, à présent je ne ressens rien. Je ne suis plus qu'un mauvais cauchemar. ▬ Espérance H.Roy

Tu te réveillais une fois de plus la tête dans le cul, d'affreux cernes soulignant ton regard bleu glacé. A cause de ton petit jeu sournois avec Nathan, ton professeur, tu ne dormais que deux heures par nuit, et même si le tourmenter t'amusait, ta fatigue n'était pas une très bonne chose pour toi. Ça n'affectait pas ton pouvoir, soit, mais en journée, quand tu croisais ton prof, il ne cessait de jouer avec tes émotions, et sans sommeil réparateur, tu ne pouvais faire face correctement.
Ce jour-là, tu décidais de prendre congé. Non pas par peur, mais plutôt par envie de voir du monde -fait incroyable puisque tu détestais tout le monde.
Les vieux qui s'occupaient de la gestion des petits mutants comme toi t’accueillirent dans leur bureau avec une satisfaction non-dissimulée. Qu'est ce qu'ils croyaient ? Que tu venais leur annoncer que plus tard tu voudrais être prof ? Que tu t'engageais à utiliser tes pouvoirs pour aider les autres ? Eh bien y se foutaient le doigt dans l’œil, ou dans le cul... ou dans tout autre genre d'orifice.
Tu te présentas donc, vêtue d'une tenue magnifique, bien qu'avec ça tu ne passais pas vraiment inaperçue. Tes goûts étaient incontestables, et jusqu'à présent, incontestés.
Tu adressas un grand sourire charmeur à tes ainés, pensant secrètement que s'il n'adhéraient pas à ta requête, ils auraient droit à leur lot de torture nocturne.

-Salutations, mes chers ainés !

Tu ne pus retenir une petite révérence distinguée, riant doucement comme pour te foutre de la gueule des deux poireaux qui te faisaient face, puis tu demandas après qu'ils t'aient saluée à leur tour:

-Si vos seigneuries l'acceptent, j'aimerais sortir.

Ils se concertèrent pendant un instant, pensant naïvement que je n'entendais pas ce qu'ils disaient, mais apparemment, savoir chuchoter ne faisait pas partie de leurs capacités de mutant. Pourtant avec des feuilles de choux pareil, ils devraient s'en rendre compte.

-Nous n'accepteront que si tu promets de ne pas utiliser tes pouvoirs en dehors de l'établissement.

Tu commenças à lentement hausser les sourcils avant d'éclater d'un rire franc et chaleureux qui contrastait fermement avec la fraicheur de ton cœur.
Tu levas la tête vers l'un des deux professeurs et déclaras avec insolence, ton regard bleu planté dans le sien à la manière d'une balle dans le corps inerte d'un soldat dans les cauchemars de Nathan:

-Comment voulez vous que je contrôle les cauchemars de quelqu'un en pleine journée ?!

Tes interlocuteurs se regardèrent en hochant la tête, mais tu devinas que c'était plus pour échapper à ton regard que pour se concerter à nouveau. Tes yeux mettaient mal à l'aise, ils étaient d'un bleu si glacé que quand tu levais les yeux vers un ciel dégagé, on pouvaient les croire transparents.
Ils soupirèrent en même temps, et acceptèrent:

-Très bien, mais reviens avant 18h.

Tu partis en courant dans un "ouais ouais" qui ne convaincu sûrement pas les professeurs puisque l'un d'eux te rattrapa par le bras et te tiras vers lui pour que tu ralentisses. Tu fis volte face, lui lançant un regard meurtrier et murmurant en serrant les dents:

-Lâchez-moi. Tout de suite.

Ton ainé te lâcha, mais pas à cause de ta demande, il se rendit seulement compte que ta peau était gelée. Les cauchemars n'avaient jamais servi à réchauffer quelqu'un pendant son sommeil, le prix à payer pour être Maître des Cauchemars était de leur ressembler.
Le professeur ne put masquer sa surprise, bien qu'il l'aurait surement souhaité, et tu pus partir en courant vers la sortie. Enfin.

**
*

Tu avais un peu erré dans les rues de Versailles avant d'atterrir dans un fast food du centre ville.
Tu t'assis à une table, seule, réfléchissant à une question qui te taraudait depuis un bon moment: comment est ce que tu pouvais utiliser ton pouvoir pour faire le bien ? Tu ne voulais surtout pas l'utiliser à ces fins, mais tu ne pouvais t'empêcher d'y penser. Comment est ce que les cauchemars pouvaient sauver, ou aider ? Tes professeurs devaient se poser exactement la même question, mais cela devait plus les terrifier que toi.
"Un homme debout" passait dans tes écouteurs tandis que tu attendais ta commande -y croyaient que t'allais te lever pour venir la chercher ?-, cette musique t'inspirait, tu pouvais l'écouter en boucle, en plus d'aimer le rythme, les paroles te faisaient penser à toi même, à la seule différence que le chanteur était ton exact opposé, il avait "fait le mal" -tout est relatif- et à présent il faisait le bien en donnant aux défavorisés, et cetera. Tu avais aussi fait le bien, enfin, c'était ce que tu supposais, pensant que tu n'étais sûrement pas une peste manipulatrice depuis ta naissance, et à présent, tu faisais le mal. Pire, tu pouvais être responsable de morts et de traumatismes. Bon, voyons le bon côté des choses, tu donnais du boulot aux psy.
Après tout, il n'y avait pas de mal à faire le mal. On ne peut pas changer sa nature, et encore moins quand on prend un malin plaisir à voir les gens souffrir, encore moins quand nos mélodies favorite sont les pleurs et les cris effrayés, encore moins quand notre odeur préférée est celle de la peur, encore moins quand on apprécie le goût qu'a ce jeu malsain.
Tu adressas un grand sourire charmeur au serveur qui remua nerveusement, déposant sur ton plateau tout ce dont tu avais besoin pour remplir ton petit estomac.
Un peu après, le jeune t'amena ta commande en souriant absolument pas naturellement et en tremblant un peu. Mh, soit tu l'intimidais, soit tu lui plaisais, soit il avait un jour passé une mauvaise nuit à cause de toi. Tu fis danser tes sourcils, comme un gros beauf ferait après avoir demandé à une fille si elle avait pas un 06 mademoiselle, ce qui fit fuir le serveur qui retourna à ses occupations, un peu déstabilisé. Tu pris une frite dans ton paquet et la décapitas avec animosité, léchant tes lèvres sur lesquelles s'étaient déposée un peu de mayonnaise.
Tu t'arrêtas soudainement, la langue toujours recourbée vers ta lèvre du haut, une main en suspend au dessus du paquet de frite. Une jeune femme venait de s'installer en face de toi sans aucune gêne. Tu dus te contrôler pour ne pas penser aux cauchemars que tu allais lui faire subir pour t'avoir fait un tel affront.

-Salut ! Moi c'est Alice ! Et toi, tu t’appelles comment ?

Un sourire délicat et satisfait étira tes lèvres rosées. Mh, intéressant, tu peux aussi me donner ton adresse tant que t'y es, comme ça j'aurais pas de problème pour me faufiler chez toi pendant la nuit. Tu te présentas à ton tour:

-Espérance, mais y a que les profs et les inconnus qui m'appellent comme ça, les autres m'appellent Hope.

Tu avais enlevé tes écouteurs de tes oreilles et tu les fourras dans ta poche, sachant pertinemment que quand tu les en ressortirais ils seraient tellement emmêlés qu'il te faudrait un quart d'heure pour arranger cela.
Tu caressas doucement l'emballage de ton hamburger avec un sourire carnassier avant de l'ouvrir, appréciant l'odeur de la nourriture chaude.

-Il est à quoi ton burger ? Nan, ne dis rien, laisse moi deviner !

Tu piaillas quand elle te pris la si précieuse nourriture des mains, et tu faillis pleurer quand elle en pris une bouchée. Tu tendis une alors une main vers Alice pour qu'elle te remette le hamburger.

-Non je vois pas... Je sèche, c'est quoi dedans alors ?

Mais c'était juste avant qu'elle te pique des frites. Ton cœur s'accéléra et tu respiras rapidement, comme après un effort physique. Elle te bassina ensuite avec toutes ses questions:

-Alors tu fais quoi dans la vie ? t'es étudiante ? Tu travailles ? Tu vis seule ? T'es une mutante ? T'as de bonnes relations avec tes parents ? T'aimes faire quoi en dehors du travail ? tu sors souvent ? C'est quoi ton plat préféré ? Et ta boisson préféré ? et ton film préféré ? Et ton livre préféré ? Aloooooors ?

Tu te levas de ta chaise en souriant d'un air naturel, et en expliquant rapidement:

-Excuses-moi, je dois aller au toilettes.

Tu te faufilas ensuite vers les toilettes, d'un pas le moins nerveux possible, et tu rentras dans l'une des cabines. Tu cognas ensuite dans la porte qui n'était à vrai dire pas très solide puisque ton poing l'enfonça un peu. Tu tombas ensuite contre le mur, respirant à nouveau normalement, ton cœur ayant repris son rythme originel.
C'est après avoir crié un bon coup que tu peux sortir, l'air radieux comme si rien ne s'était passé. Personne n'était dans les toilettes à par toi. Heureusement.
Quand tu sortis, les gens te regardaient bizarrement, le serveur d'un peu plus tôt vint même te voir pour te demander si tout allait bien. Tu acquiesças en dirigeant une main tremblante vers les toilettes, parlant assez fort pour que tout le monde t'entende:

-Je vais très bien merci, mais la femme là-dedans, j'en suis pas si sûre...

Le jeune homme rougit avant de retourner derrière le comptoir. Bon, au moins une chose était clair, ce type te trouvait à son goût. C'était très triste pour lui, personne n'était à ton goût.
Tu retournas t'assoir en face d'Alice, prenant une bouchée de son hamburger et quelques potatoes.

-Double cheese avec supplément bacon, elle te lança un air curieux, t'obligeant à reformuler: Je parle de mon hamburger, c'est un double cheese avec supplément bacon.

Tu souris doucement, plus calme que jamais en fourrant une potatoes dans ta bouche. Soudain, tu fis une moue dégoutée, rendant ses potatoes à Alice en murmurant, tirant un peu la langue:

-Berk, c'est quoi ça ? Ça a même pas un goût de patate.

Tu essuyas ensuite ta bouche, oubliant l'étrange goût des potatoes grâce à une bouchée de hamburger, puis t'appliquas à répondre aux questions de ton interlocutrices. Enfin du moins, à celles dont tu te souvenais:

-Je suis à Fleur-de-Lys, et je vis là-bas, mais je fais des stages un peu partout. Je sors souvent ouais, enfin, quand je me fais pas chopper par ma coloc en train de faire le mur. J'aime tout ce qui n'est pas un légume ou un fruit, tu ouvris ton hamburger en faisant remarquer: tu vois, pas de salade, pas d'oignons, rien que des trucs caloriques.

Tu croquas à pleine dents dans le hamburger d'un air goulu, te léchant les babines en souriant.

-J'aime les films d'horreurs, ils m'inspirent.

Tu avais bien entendu la question par rapport à la mutation, tu avais d'ailleurs tiqué en l'entendant, mais tu ne savais pas si tu voulais répondre, l'excitée pouvait en fait être une espionne. Tu l'observas de bas en haut et en vint à la conclusion que ce n'était sûrement pas ça, mais tu préférais quand même garder ton identité secrète, au lieu de répondre à cette question, tu lui la retournas donc, avec toutes les autres:

-Et toi alors, qu'est ce que tu fais dans la vie ? T'es une mutante ? Et toutes les autres questions que tu m'as posé.

Vu sa tête, elle devait pas être très finaude, sûrement une simple d'esprit sans manières.
Tu pris quelques frites, les trempa dans la mayonnaise et les fourra dans ta bouche d'un air désintéressé, comme si le fait qu'elle réponde ou non à ses propres questions ne te faisait rien.

   
© By Halloween sur Never-Utopia

   
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
Bonne entente

inscrit(e) le :
26/07/2016
message(s) posté(s) :
46


MessageSujet: Re: Friendship is not true [Feat Esperance] Sam 13 Aoû - 16:46

Friendship is not true

Alice & Esperance

Hope avait l'air très gentille ! Elle sera ma nouvelle amie !

-Enchantée Hope !

Hope alla ensuite au toilettes. Bien j'allais l'attendre en mangeant mes potatoes et mon burger. mais elle revint vite ! Heureusement ! Je ne voulais pas qu'elle s'en aille, elle avait l'air très gentille ! Quand elle revint elle me prit un peu de mon burger avec quelques potatoes puis m'avoua enfin ce qu'il y avait dans son assiette. Mais elle n'avait pas aimé les potatoes alors elle me les rendit. Je n'avais rien dit, je me fichais que l'on pique dans mon assiette après tout j'avais fait la même chose dans la sienne avant.

-Bah, c'est une potatoes ! T'aimes pas ? C'est super bon pourtant !

Elle m'expliqua alors qu'elle était à Fleur-de-Lys -donc c'était bien une mutante- mais qu'elle sortait souvent soit pour faire des stages soit en faisant le mur. Et elle m'avoua ensuite qu'elle n'aimait pas les légumes. Et que les films d'horreur l'inspiraient. Puis elle me posa les mêmes questions que je lui avais posé aux quelles je pris un grand plaisir à répondre.

-Moi je suis une mutante ! Et mon pouvoir il est marrant mais je m'en sers pas beaucoup. il est pas super badass comme ceux de certains et tout mais moi je l'aime bien ! Mais je suis pas à Fleur-de-Lys, j'ai pas envie d'y aller. J'ai un ami qui y est mais moi je l'ai pas suivi parce que j'aime pas rester toujours au même endroit. j'ai besoin de bouger. du coup je fais des études de photographie. La photo ça me calme, ça me permet de me poser. Sinon, moi j'aime beaucoup les pizzas et les burgers ! Les films d'horreur, j'aime bien, c'est marrant d'y aller avec ses amis ! Mais souvent les autres ils s'amusent à me faire peur... Mais je vais voir souvent des dessins-animés ou des comédies, j'aime bien !

Je finis alors mon burger et je vis que Hope avait fini aussi le sien. j'eus un grand sourire et me leva de ma chaise.

-Double cheese avec supplément bacon, c'est bien ça ?

Je partis alors qu'elle me répondit et alla vers la caisse. Je passais vers le petit passage à gauche et alla dans les cuisines mais quelqu'un me prit par le bras. je me retournais, me demandant pourquoi on m'arrêtait.

-Excusez-moi mademoiselle, mais vous ne pouvez pas là-bas. C’est réservé au personnel.

-Je te pardonne !

Sûrement choqué par une telle réaction le caissier resta sur place et je pus me libérer de son emprise. Je n'avais pas dis ça méchamment ni avec un air hautain mais innocemment. je continuais mon chemin jusqu'au cuisines jusqu'à trouver un cuisinier qui était de préparer des burgers. je pris celui qu'il venait de finir ainsi que celui qui était à côté de lui.

-C'est mon burger pour la pause-déjeuner !

-Vous travaillez ici toute la journée ! Vous pouvez vous en faire un autre !

Et sur cette vérité ile me laissa partir, deux burgers à la main. Je partis me rasseoir à table.

-Et voilà pour toi ! Je ne pense pas que ce soit celui que tu préfères, mais j'ai vérifié, il n'y a que des trucs caloriques !

Et alors que je croquais dans mon tout nouveau burger, j'eus une idée !

-Je vais à une fête ce soir ! Si ça te dis de venir avec moi, tu peux ! Ce serait génial !

DEV NERD GIRL


_________________
I'm a crazy princess
Let's find a light inside our universe now, Where ain't nobody keep on holding us down, Just come and get it, let them say what they say, Cause I'm about to put them all away.
- blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Friendship is not true [Feat Esperance]

Revenir en haut Aller en bas
 

Friendship is not true [Feat Esperance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Centre ville :: Fast food-
Sauter vers: