AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Here we are... [PV DANTE ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
je les calculs pas pour moi un humains peut être aussi pourris qu'un mutant et vice verca

inscrit(e) le :
11/06/2016
message(s) posté(s) :
273


MessageSujet: Here we are... [PV DANTE ] Mar 16 Aoû - 2:23



here we are...
PV DANTE

YEAH le week-end punaise. Honnêtement j'aime bien mon boulot de serveuse car ça m'empêche de penser à myriam ma soeur et tout le reste. Mais en ce moment j’avais besoin de souffler de sortir, voir du monde et me changer les idées. Nathan occupait pas mal mes pensés, et mon pouvoir aussi. Je me sentais de plus en plus forte chaque jour, comme-ci mon pouvoir était une personne qui prenait de plus en plus de place dans mon corps… une sensation d’intrusion, intrusion que je ne sais pas contrôler. Je n’utilise jamais mon pouvoir de peur de faire du mal, de tuer quelqu’un, je ne sais pas jusqu’où je peux aller avec… Mais tout ce que je sais c’est que je risque d’être une machine de guerre si je commence à le développer. Et après Nathan aimerait que je travail à FLEUR DE LYS en tant qu’informaticienne ? même pas en rêve… Imaginer je perds le contrôle de moi-même et je tue tout le monde ? Super le flash info qu’on risquerait d’avoir. Enfin bref… Ce soir mes collègues avaient insisté pour sortir et que j’aille avec eux. J’avais accepter mais je ne savais pas où il voulait aller jusqu’à ce qu’ils me le disent… La fameuse boîte de nuit très réputée mais pas toujours bien fréquenté gérer par le fameux Dante. Rien que d’y penser j’en ai froid dans le dos. On dit beaucoup de chose sur cet homme, ce n’est pas tant de la peur car au fond je crois que j’ai plus peur de rien même la mort ne me fait plus grand chose tant que ça touche pas ceux à qui je tiens… Mais à dire vraie j’étais assez impressionnée et intimidée de me dire que je risquais de le croiser là-bas….

Mes collègues m’ont bien fait comprendre que je pouvais pas entrer dans ce genre d’endroit habillée comme une serveuse de bar comme les autres c’est-à-dire en jean… joie… ça veut dire qu’il faut que je m’habille bien… ? Genre comme une vraie nana quoi… C’est en arrivant chez moi que je décide de commencer par prendre une douche, rien de mieux qu’une bonne douche chaude pour se détendre je pourrais y rester des heures mais mon téléphone sonna je sors de la douche en vitesse, manquant de me casser la gueule comme jamais et décroche c’était une des filles du groupe. « ouai allô ? » J’entendis au bout du fil deux voix de filles (ouai les deux inséparables copines du bar je les apprécient pas plus que ça mais bon) elles ricanaient. « Ouai Angie, dit t’as intérêt de bien te saper sinon tu ne pourras pas rentrer. » Je soupire. « Ouai j’ai compris Tamara c’est bon. » Puis je lui raccroche au nez agacée. Elles me rappellent ma sœur… exactement le même genre de nana tout dans l’apparence mais le fond pourris. Bref je commence à me coiffer et me maquiller légèrement puis ouvre l’armoire… heureusement que j’avais récupérer des vêtement de la maison enfin je veux dire de l’ancienne maison celle où je vivais avec myriam et nos parents.. peut importe j’enfile un ensemble noir et une paire de talon puis prend ma voiture et va sur le lieux de rendez-vous. Mon portable sonne, j’ai un sms.

« nous aurons un peut de retard on a fait apéro et on a pas fini de se préparer. Rentre on te rejoint.  »

Tsss ça valait la peine de me stresser. Déjà que je ne me sent pas à l’aise dans mes fringues et en plus je vais devoir poireauter toute seule dedans… Shit ! Je fini par entrer dans la boîte et j’hallucine comment c’est classe… putain mais qu’est-ce que je fou ici merde ! C’est friqué… trop pour moi.  Je vais finir par m’asseoir sur une banquette à l’abbris des regards… Je n’aime vraiment pas être au milieu de tout ses gens… Je ne me sent pas à ma place. Brrr brrr, encore un sms.

« Bon je crois qu’on a trop bue… Tamara est bourrée et vomis… On  ne pourra pas venir. Désolée bisous. »

Super, je me retrouve toute seule parmi tout ce monde... Je ne voulais pas partir maintenant car le lieux est très beau, la musique est bonne et surtout j’ai pas fait tout ça pour rien, je me suis pas tapée la route pour rien.



BY KUSUMITAGRAPH' | LORELEI SEBASTO CHA


désolée pour la longueur du post... je sais pas j'étais inspirée pour une fois O.O

_________________

Au plus profond de mon corps, dans la moelle de mes os, du sommet de ma tête à la plante de mes pieds, dans le trou de ma poitrine, j'étais certaine d'une chose : aimer donnait le pouvoir de briser l'autre.©️ signature by anaëlle.
Just give me the greenlight
so tell me right now you want me right now
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
Il n'a aucune respect envers quiconque, qu'ils soient mutant ou non.

inscrit(e) le :
08/08/2016
message(s) posté(s) :
28


MessageSujet: Re: Here we are... [PV DANTE ] Mer 17 Aoû - 14:35


Here we are ... ♦ ft.Angélique

Le démon était là, présent, entouré de tellement de personnes qu'il était difficile de le voir. Pourtant, il ne passe pas inaperçu avec ses cheveux verts et son regard animal. Il s'ennuyait. Non, il ne s'ennuyait pas en faites, cela serait trop facile. Il cherchait surtout du regard quelques choses d'intéressant à se mettre sous la dent. Si bien que pour ce qui est de son interlocuteur, l'écoute n'était pas présent. Dante n'était pas du genre à écouter des plaintes et des jérémiades pendant toute une soirée. Son groupe a été dissous par la police ? Il s'est fait braqué ? Les affaires ne vont plus ? Pauvre chou va mais, le mutant n'était point banquier, ni policier. Donc ses problèmes, il s'en foutait comme de la dernière pluie. Un simple grognement était sortit de sa bouche en guise de réponse. Chose qui avait suffis à ce qu'il considérait comme un larbin de se taire et d'écouter. Ça y est, le patron avait fini par réagir même si le dénis était toujours aussi présent. Il cessait de regarder les horizons de sa propriété et ces charmantes demoiselles qui se trémoussaient pour se concentrer sur un sujet un peu plus sérieux que de savoir qui il allait croquer ce soir. Prenant une grande respiration, la tête vers l'arrière, ses mains serraient sur le pommeau de sa canne, Dante avait fini par reprendre la parole après un long moment à demeurer silencieux.

-Tu me fatigues, je m'en fiches. Écoutes moi bien, je ne vais pas me répéter. Tu vas récupérer ce qui t'appartiens, je te prêterais quelques un de ses hommes pour t'aider. Maintenant dégages. Levant sa main en l'air d'un air dédaigneux, ceci était un ordre.

Ou bien un mensonge. Dante ne respectait rien, pas même les hommes et les femmes qui avaient le courage de lui obéir. Il se fichait bien de savoir si confier des personnes à ce porcin était risqué ou non. Qu'ils meurent tous ! De toutes manières, ce n'était pas son problème. Et puis, il comptait bien rassembler les moutons noirs dans un même groupe. Ceux envers qui il commençait à avoir des doutes. S'ils réussissent leurs coups, il récupéra la part qui lui revient. Et s'ils se font arrêtés ou tuer dans les échanges de coups de feu, alors il en sera débarrassé.
De nouveau seul, il pouvait souffler. Ou du moins, reprendre ses occupations. Jolies demoiselles en train de se tuer à petit feu. Elles se tuent au moment même où elles commencent à se déhancher devant les yeux de Dante. Et si l'une d'entre elle devient vulgaire ou ne lui plaît plus, qui sait ? Peut-être que leurs soudaines envies de s’éclipser provient de leur malaise. Plaire pour survivre, c'est ainsi que derrière cette luxueuse bicoque les affaires marchent. De nouveau seul, le démon se dandinait doucement à sa table. Oh, elle était là, quelle délicieuse surprise. Le visage meurtris de Dante semblait s'illuminait à cette vision. Angélique... Douce Angélique qui était là. Un sourire perfide, grand, qui lui coupait le visage en deux l'avait motivé à se lever pour la rejoindre.  Pas le sourire bien entendu, la présence de la demoiselle l'avait motivé et donné le sourire. Sans prévenir ou quoi que ce soit d'autre, il s'était installé à sa table avec toutes l'élégance d'un cadavre.

-Bonsoir, Ma-de-moi-selle. Fit-il avec son grand sourire et ses dents en argent. L'or étant bien trop brillant pour une ordure comme lui.

Il avait fait exprès de dire ce « Mademoiselle » de façon saccader. Cette boite de nuit était la scène et il était le personnage principal d'un immense pièce de théâtre qui se produisait dessus. Cependant, il demeurait silencieux. Il attendait quelques choses, sa réaction peut-être. Ainsi, il pourra voir dans quel sens du poil il devra la brosser pour qu'elle se couche bien gentiment à ses pieds. Il la voulait, ce n'était plus une nouveauté.  

© charney
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
je les calculs pas pour moi un humains peut être aussi pourris qu'un mutant et vice verca

inscrit(e) le :
11/06/2016
message(s) posté(s) :
273


MessageSujet: Re: Here we are... [PV DANTE ] Jeu 18 Aoû - 0:45



here we are...
PV DANTE


   J’avoue être assez impressionnée par les lieux. Celui qu’on appelle le Démon ne fait pas les choses à moitié. J’essayais de me détendre car honnêtement me laisser seule ici ce n’est pas la meilleure des idées. Si quelqu’un me faisait péter un câble et que j’utilisais mon pouvoir ? Non je refuse que ça arrive surtout ici. Je ne veux pas d’emmerde avec le proprio surtout quand on connaît sa réputation. Je ne l’ai jamais vue mais faut pas le chauffer visiblement.

Je regardais autour de moi quand tout d’un coup une voix me fit sortir de mes penser « -Bonsoir, Ma-de-moi-selle. ». Je tourne alors la tête vers la personne concernée. OH BORDEL DE MERDE ! HELP les gars ! Y a quelqu’un ? Non sérieusement, je suis nez à nez avec la personne qu’il ne faut pas rencontrer… Le démon… Shit ! Je tourne alors la tête à droite et à gauche pour regarder si c’est bien à moi qu’il parlait. Visiblement oui. J’ai rien eus le temps de capter qu’il était installé non loin de moi. Normal en même temps il est chez lui hein. Bizarrement je ne le trouve pas si flippant physiquement. Ok ce n’est pas communs, mais ça ne me choc pas. D’où le fait que je le regarde comme si je regardais n’importe quel homme. Mais euh pourquoi moi ? Qu’est-ce que j’ai fais ? Rien …. Sauf si ma tête ne lui revient pas et là bah je suis foutue hein.

« Bonsoir Monsieur. » Je lui adresse un signe de tête ainsi qu’un léger sourire. À l’heure actuel je ne sais pas ce qu’il me veut mais je ne vais pas jouer les nanas fan girl ou je ne sais quoi et lui faire de la lèche. Il est impressionnant, un air qui je ne sais pas pourquoi et dire ce que c’est mais séduisant, mais je ne jouerais pas un rôle je ne ferais pas semblant d’être quelqu’un que je ne suis pas juste parce que je me trouve devant le grand Démon en question.

C’est le regard neutre que je le fixais. Ainsi je rencontre le maître du jeu. Ici et le reste de Versailles pour dire c’est son terrain de jeu. J’avais légèrement l’impression d’être une souris ou une biche entre les pattes du lion. Je ne pensais vraiment pas un jour être assise ici déjà dans un endroit pareil avec des danseuses partout, des gens qui prennent un peut tout et n'importe quoi. Honnêtement cette endroit sentait l'alcool et le sexe à pleins nez. Je me demande vraiment ce que je fou ici. Et je me demande surtout pourquoi moi ? Pourquoi il est là ? Surement pas pour mes beaux yeux, y a tout un tas de belles nanas ici qui n'attendent qu'une chose qu'il aille les voir.

j'essayais tant bien que mal de faire abstraction des regards qu'il y a actuellement sur nous. Ça y est le film commence distribuer leur les pop-corn...


BY KUSUMITAGRAPH' | LORELEI SEBASTO CHA

_________________

Au plus profond de mon corps, dans la moelle de mes os, du sommet de ma tête à la plante de mes pieds, dans le trou de ma poitrine, j'étais certaine d'une chose : aimer donnait le pouvoir de briser l'autre.©️ signature by anaëlle.
Just give me the greenlight
so tell me right now you want me right now
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Here we are... [PV DANTE ]

Revenir en haut Aller en bas
 

Here we are... [PV DANTE ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Centre ville :: Bars branchés-
Sauter vers: