AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (LAC)We were like the sun and the moon catching glimpses of one another, waiting for an eclipse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
J'ai un excellent rapport avec les mutants, peut-être parce que toute ma famille porte le gêne, à une exception près... Moi.

inscrit(e) le :
21/07/2016
message(s) posté(s) :
21


MessageSujet: (LAC)We were like the sun and the moon catching glimpses of one another, waiting for an eclipse Jeu 21 Juil - 21:58


   

   
Louise Astrid Carpentier
Margot Robbie | Earth |   scénario  


   
nom(s) et prénom(s) Carpentier un nom relativement connu dans le monde des mutants, un nom que je suis fière de porter même si je ne me sent pas toujours à la hauteur de ce qu'il représente. Louise, un prénom qui m'a laissé indifférente plus jeune et que j'ai détesté adolescente parce que trop vieillot, pas assez cool. Un prénom que j'ai finalement appris à aimer, parce qu'il fait partie de moi. Astrid, mon second prénom, celui que personne n'utilise jamais à l'exception de ma mère qui s'employait à énumérer chacun de mes noms et prénoms chaque fois qu'elle avait une remontrance à faire. Un prénom que j'aime beaucoup et qui n'a d'utilité, pour ainsi dire, que sur ma pièce d'identité. surnom(s) La plupart des gens que je connais, du moins, ceux avec lesquels je suis le plus intime m'appellent Lou.  date et lieu de naissanceJe suis née le 29 Juin 1988 à Brest en Bretagne alors que mes parents y séjournaient pour des vacances.âge J'ai donc fêté mes 28 ans en Juin dernier. Un pas de plus vers cette trentaine que j'avais tellement hâte d'atteindre plus jeune et qui désormais ne fait que m'effrayer un peu plus au fil des années qui passent et se ressemblent.origine(s) Les Carpentier sont Français de père en fils/fille, depuis de nombreuses générations. De même que les Montrose, la famille de ma mère. De fait, je suis tout ce qu'il y a de plus Français! race Bien que la totalité de ma famille proche ait développé le gêne mutant, mon caryotype n'indique aucune "anormalité" dans mon ADN. A mon grand désespoir, je suis tout ce qu'il y a de plus humaine. métier/étudesJe suis Bibilothécaire, j'ai obtenu mon diplôme il y a un peu plus de deux ans désormais. Je travaille à l'Académie depuis près de deux mois à présent.orientation sexuelleJe suis hétérosexuelle. J'irais même jusqu'à dire à 200%. Je trouve qu'il est déjà suffisamment compliqué d'avoir des relations avec des hommes sans en plus essayer d'en avoir avec des femmes.statut Je suis célibataire depuis un peu moins de trois ans, à moins que ça ne fasse un peu plus de trois ans? Bref, j'ai eu le temps de réfléchir à l'idée de devenir une de ces vieilles filles pleines de paroles sages apprises dans des livres et entourées de chats, même si j'ai une préférence pour les chiens... Mais ça, c'était avant que Damian Chevalier ne réapparaisse dans ma vie... pouvoir(s) Je n'ai aucun pouvoir, si ce n'est peut-être une faculté étrange à toujours me mettre dans l'embarras... Quoi qu'il en soit, je suis tout ce qu'il y a de plus ordinaire, de plus humaine...les mutants et moi J'ai grandi au milieu de mutants. Mes parents sont des mutants, leurs amis sont des mutants, mes frères et soeurs en sont aussi. Je suis la seule dans mon entourage direct qui n'ai pas développé le gêne... Certains enfants humains se plaignent d'être incompris, de se sentir seuls au monde, rejetés. J'ai beau avoir toujours été aimée inconditionnellement par ma famille, je sais ce que c'est d'avoir l'impression d'être seule au monde. Dans mon monde tout du moins. Quoi qu'il en soit, j'admire les mutants et leurs dons.

   
Lorsqu'elle est concentrée, notamment lorsqu'elle est absorbée par la lecture d'un des nombreux livres qu'elle dévore à longueur de journée, Louise a la manie de tapoter du bout des doigts sur l'os saillant de sa clavicule gauche, celui qu'elle s'est cassé adolescente ~ Elle a une tache de naissance en forme de croissant de lune, juste derrière l'oreille droite ~ Elle ne se déplace jamais sans avoir un livre à lire sur elle, juste au cas où... ~ Elle a un goût prononcé pour la musique classique et joue d'ailleurs du violoncelle depuis qu'elle est capable d'en tenir un ~ Malgré son apparence de blonde sulfureuse, Louise est tout ce qu'il y a de plus simple. Timide, réservée et discrète, elle n'est pas le genre de personne que l'on remarque. Du moins pense-t-elle l'être car il n'est pas rare de voir les têtes se retourner sur son passage ~ Ennuyée par l'école et la discipline qu'on lui imposait, toujours dans les nuages, étourdie Louise n'a jamais été une élève brillante. Ses parents ont longtemps eu peur qu'elle ne soit tout simplement autiste. Heureusement, le psychiatre qu'ils l'ont emmenée voir a finalement conclu qu'elle était tout simplement très sensible et profondément tête en l'air. Il leur a conseillé de la laisser vivre dans sa bulle, qu'elle finirait par en sortir, seule. ~ Adepte de la lecture, Louise passe sa vie à lire, si bien qu'elle a finit par en faire son métier. Devenir bibliothécaire s'est imposé à elle comme une évidence et après de longues études qu'elle a faillit abandonner plusieurs fois, notamment après la mort de sa mère et son frère, elle a finalement obtenu un master dans ce domaine et a travaillé dans une bibliothèque de la ville avant d'être recrutée par l'Académie pour gérer la bibliothèque de l'école. Un poste qu'elle n'a pas pu refuser! ~ Elle ne bois pas de boissons gazeuses, seulement des jus de fruits (qu'elle préfère consommer fraichement pressés) ou du thé, chaud ou glacé. Elle ne consomme que peu d'alcool qu'elle ne tient pas très bien. ~ Elle est assez sportive et cours deux à trois fois par semaine, le matin le plus souvent avant l'ouverture de la bibliothèque ~ Elle adore la couleur bordeaux et en porte très souvent ~ Son livre favoris est Jane Eyre d'Emily Bronte, elle rêve d'en posséder une très belle édition ~ Elle a eu quelques petits amis, quatre à vrai dire, tous humains. Peut-être une façon de se sentir moins seule à être dénuée de pouvoir. Ils ont tous été des histoires sérieuses, Louise ne les a fréquenté qu'après avoir appris à les connaître. Sa plus courte relation a été l'affaire de quelques mois, presque un an quand on y songe. La mort de son frère et de sa mère a été l'élément déclencheur ayant mit fin à sa dernière relation. En effet, elle n'a jamais voulu présenter sa famille à ses petits amis - ce qui lui a valu bien des rumeurs au sein du clan Carpentier - et cela a été le sujet de nombreuses disputes entre elle et les différents hommes qu'elle a côtoyé, notamment avec le dernier avec lequel elle est restée en couple près de trois ans. Elle est désormais célibataire depuis trois ans à présent.

   


   
ton pseudo
   

   
BY KUSUMITAGRAPH' | LORELEI SEBASTO CHA
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
J'ai un excellent rapport avec les mutants, peut-être parce que toute ma famille porte le gêne, à une exception près... Moi.

inscrit(e) le :
21/07/2016
message(s) posté(s) :
21


MessageSujet: Re: (LAC)We were like the sun and the moon catching glimpses of one another, waiting for an eclipse Jeu 21 Juil - 21:59



The story of my life
Something like a bolt of lightning

 
« Je suis vraiment ravi que tu ais choisi de rejoindre nos rangs Louise. Ta présence aidera probablement à prôner la tolérance au sein de nos murs. Bref, je vais te laisser prendre possession de tes nouveaux quartiers, un autre rendez-vous m’attend. Surtout fais comme chez toi ! » Un sourire poli étire mes lèvres tandis que Cal Chevalier m’offre une poignée de main ferme et décidée avant de tourner les talons et s’éloigner d’un pas rapide. Je l’observe disparaitre au détour d’un rayonnage et une fois le fondateur hors de vue, je réalise un tour complet sur moi-même, les yeux brillants d’excitation, avant de m’appuyer sur le bureau massif installé derrière moi, un sourire satisfait aux lèvres. L’objet de mon adoration ? L’immense bibliothèque de l’Académie, mon nouveau terrain de jeu. Fais comme chez toi. Voilà une recommandation qui n’est pas tombée dans l’oreille d’une sourde ! D’un pas léger, je me dirige vers le premier rayon de livres qui s’offre à moi. De vieilles encyclopédies reliées de cuir s’alignent sur les étals dont je caresse le dos du bout des doigts. J’ai beau n’avoir aucun pouvoir, j’ai l’impression que ces livres me parlent, qu’une énergie s’échappe d’eux et traverse mes doigts comme un léger courant électrique. Un soupir s’échappe d’entre mes lèvres. Aucun pouvoir… Mon regard se voile et je me perds un instant dans mes souvenirs. Malgré moi, un sourire se dessine au coin de ma bouche.

***
L’été est installé. J’avais fêté mes 13 ans quelques semaines plus tôt et depuis ce jour, je ne cessais de guetter chez moi le moindre petit changement. Mon frère Etienne a déclaré son pouvoir quelques semaines à peine avant son treizième anniversaire. Il s’était énervé lors du diner parce notre père l’avait puni pour une bêtise qu’il avait faite avec Damian Chevalier, son meilleur ami. De rage, il avait tapé du poing sur la table et le bois sous sa paume avait pris feu sans prévenir. Tout le monde avait été si surpris et heureux à la fois, que personne n’avait pensé à mettre à exécution la punition de mon frère aîné. Toujours est-il qu’ayant moi-même treize ans à mon tour, je n’attendais plus qu’une chose, la manifestation de mon pouvoir. J’avais déjà passé les trois derniers jours à claquer des doigts de manière intempestive dans l’espoir d’obtenir une réaction. Rien… Pas même la moindre petite étincelle. Bien sûr, je n’ignorais pas que mon pouvoir pouvait se révéler quand bon lui semblerait, et ce jusqu’à mes dix-huit ans, mais j’étais pressée de faire à mon tour partie de la grande famille des mutants. Allez savoir ce qui m’est passé par la tête ce jour-là… J’avais passé la matinée à essayer de courir à travers les couloirs de la maison pour atteindre une vitesse records, et les deux dernières heures à tenter de déplacer des objets avec mon esprit quand l’idée m’est venue que j’étais peut-être capable de voler. L’idée que je puisse m’écraser au sol ne m’a pas traversée une seule seconde l’esprit tandis que je gravissais les escaliers menant à la chambre de mes parents au dernier étage. Elle ne m’a pas effleurée non plus lorsque j’ai ouvert la fenêtre donnant sur le jardin et suis montée sur le rebord de la fenêtre. Ce n’est qu’après m’être laissée tomber dans le vide, les bras écartés, que j’ai réalisé qu’il s’agissait probablement d’une mauvaise idée…

***
Perdue dans mes pensées, mes doigts pianotent  machinalement sur l’os de ma clavicule gauche cassé ce jour-là lors de ma chute. Un rire léger, à peine plus audible qu’un soupir s’échappe d’entre mes lèvres au souvenir de ce jour. Ma mère m’avait punie pour avoir abimé l’un de ses plus beaux rosiers dans mon atterrissage. Contrairement à Etienne, ma punition n’a d’ailleurs pas été suspendue. Je me suis donc retrouvée avec le bras en écharpe durant plusieurs semaines, et une interdiction formelle de toucher au moindre livre dans la maison. Une punition bien plus terrible que n’importe quelle autre à mes yeux. Une punition pour laquelle j’en ai longtemps voulu à ma mère. Ma mère à la pensée de laquelle mon cœur se serre. Malgré tous mes efforts, malgré les apparences, je ne suis toujours pas réellement remise de la mort de ma mère, ni même de celle d’Etienne. Moi qui ai toujours regretté de ne pas avoir de pouvoirs, ce jour-là, c’est qu’Etienne ait reçu un don bien trop puissant pour lui que j’ai regretté. Je me souviendrais éternellement de cet appel m’annonçant la mort de deux des êtres que j’ai aimé le plus au monde. La police a conclu à une défaillance de la voiture, un problème dans le circuit qui aurait pu causer une étincelle dans le moteur qui aurait pris feu sans qu’aucun d’eux ne puisse en réchapper. Pourtant chez nous, personne n’a cru à cette théorie. Nous savions tous pertinemment qu’Etienne était la cause de cet accident. J’ai essayé de lui en vouloir, des semaines durant. Et pourtant je n’ai jamais été capable de blâmer mon frère pour son manque de contrôle sur son pouvoir. Après tout, lui aussi l’a payé de sa vie…
Mes doigts se détachent de l’étagère et je continue mon chemin. Je traverse plusieurs rayons sans bruit. J’aime le calme qui règne dans ces lieux qui à cette heure de l’après-midi ne sont pourtant pas vides. Au détour d’un couloir de livres, j’atterris sur l’allée centrale de la bibliothèque où s’étendent de longues tables de travail. Quelques têtes étudiantes se lèvent vers moi et repartent dans leurs lectures ou leurs conversations à voix basse presque aussitôt. Une seule personne n’a pas levé les yeux de son livre à mon arrivée. Je reconnaitrais pourtant ces boucles brunes entre milles sans même avoir à croiser les yeux clairs qui les accompagnent. Je me fige et mon cœur se serre dans la contemplation de Damian. Je ne l’ai pas revu depuis l’enterrement d’Etienne et Maman il y a bientôt trois ans. Il était tout juste marié avec cette femme, Eva-Lind, une étrangère que j’ai essayé de détester de toutes mes forces et que je n’ai réussi qu’à envier toutes ces années d’avoir ravi le cœur de Damian. Après tout qui aurait pu l’en blâmer? Pas moi en tout cas, je savais exactement ce qui avait plus chez lui à cette femme, j’avais aussi appris à aimer ces mêmes petites choses peu de temps avant elle sans jamais avoir osé révéler mes sentiments. Après tout, il était le meilleur ami de mon frère, ils m’avaient toujours écartée de leurs jeux et Damian ne m’avait jamais porté le moindre intérêt. A quoi bon ? J’ignore pourquoi j’ai été aussi étonnée lorsqu’il m’a présenté sa femme le jour de l’enterrement…

***

J’étais brisée. J’étais orpheline de mère, mon unique frère était parti lui aussi et j’avais l’impression que le monde ne tournerait plus jamais tout à fait rond. A mes côtés, les jumelles Anna et Lucie pleuraient toutes les larmes de leur corps, et notre père recevait avec dignité les marques d’affection des personnes venues témoigner leur sympathie à notre famille. Abattue, j’avais l’impression de flotter. Je hochais la tête sans broncher lorsque l’on me murmurait : Toutes mes condoléances. J’enviais mes sœurs qui dans leur perte, conservaient tout de même quelqu’un à qui se confier. Elles étaient inséparables. Moi j’avais perdu ma mère, ma confidente, j’ignorais sur quelle épaule me pencher pour pleurer jusqu’à ce que Damian se présente à moi suivit par son frère. J’avais beau ne pas m’entendre avec Simon, lui aussi resté sans pouvoirs dans une famille de mutants, je m’étais jetée au cou des deux frères pour y puiser de la force. Il était bon de voir des visages familiers dans l’adversité. Surtout celui de Damian qui me plaisait et me rendait l’absence de mon frère moins pénible. « Damian ... Simon ... Merci d'être venus » Je parlais peu pour ne pas risquer une nouvelle crise de larmes. « Rien de plus normal Louise ...  Il me manque tellement » J’avais envie de le serrer contre moi, il partageait ma douleur, la comprenais comme personne, et une part de moi était persuadés qu’ensemble, nous saurions soigner nos peines. J’allais pour l’enlacer lorsque malgré ma vision brouillée par les larmes, j’aperçus une main se glisser dans la sienne, pleine de réconfort. « Oh ... Louise, je te présente Eva. ma ... femme ...  » J’esquissais une malgré moi une mine surprise. Et lui rendis la poigné de main qu’elle me tendait. « Enchanté Louise » Je me contentais d’un signe de tête pour toute réponse. Cette fois je perdais tout. « Eva je te présente Louise, ma ... une amie d'enfance ... la soeur d'Etienne » Je n’étais qu’une amie d’enfance, la sœur d’Etienne. Je n’étais personne et je n’avais personne.

***

Quelques gloussements à ma gauche me ramènent à la réalité. Deux adolescentes observent elles aussi Damian de loin. « C’est le prof de littérature… » « Trop canon… ! » « N’est-ce pas ? J’ai entendu dire qu’il était veuf… Le pauvre… »


BY KUSUMITAGRAPH' | LORELEI SEBASTO CHA
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
BONNE ENTENTE | je suis mutant et je n'ai aucun souci avec les autres mutants

inscrit(e) le :
13/06/2016
message(s) posté(s) :
93


MessageSujet: Re: (LAC)We were like the sun and the moon catching glimpses of one another, waiting for an eclipse Jeu 21 Juil - 22:26

Ma louiiiiiiiiiiiiiiseeeeeeeeuuuuuhhhhhh !!!
Bienvenue !! Je te remercie d'avoir choisi mon scénario. Merci merci mille merci !!!
A lavanche de smiley des que je suis de l'ordinateur. <3

_________________
I can't get you off of my mind
When I see you dance with another when you put your hands on another I can't bring myself not to bother When I see you dance with another, come on! When I see you walk with another When I see you talk to another I got no choice but to go undercover When I see you dance with another
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
J'ai un excellent rapport avec les mutants, peut-être parce que toute ma famille porte le gêne, à une exception près... Moi.

inscrit(e) le :
21/07/2016
message(s) posté(s) :
21


MessageSujet: Re: (LAC)We were like the sun and the moon catching glimpses of one another, waiting for an eclipse Jeu 21 Juil - 22:32

Mon Damiiaaaannn hkkk hkkk hkkk

Milles mercis à toi de l'avoir écrit et surtout d'avoir ouvert ce forum avec ta partenaire! J'ai été trop heureuse de recevoir votre mail ce matin, j'ai plus jamais éprouvé le même plaisir à écrire depuis que vous aviez décidé de fermer FFAR! Du coup, c'est moi qui doit vous dire un grand MERCI ertghj ertghj ertghj

Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
BONNE ENTENTE | je suis mutant et je n'ai aucun souci avec les autres mutants

inscrit(e) le :
13/06/2016
message(s) posté(s) :
93


MessageSujet: Re: (LAC)We were like the sun and the moon catching glimpses of one another, waiting for an eclipse Jeu 21 Juil - 22:52

Heeeeeeen mais cest trop mignon ce que tu me dis la. Je suis vraiment contente que le scénario ait plu. <3 merci merci merci !!!

_________________
I can't get you off of my mind
When I see you dance with another when you put your hands on another I can't bring myself not to bother When I see you dance with another, come on! When I see you walk with another When I see you talk to another I got no choice but to go undercover When I see you dance with another
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
je les calculs pas pour moi un humains peut être aussi pourris qu'un mutant et vice verca

inscrit(e) le :
11/06/2016
message(s) posté(s) :
273


MessageSujet: Re: (LAC)We were like the sun and the moon catching glimpses of one another, waiting for an eclipse Jeu 21 Juil - 23:41

c'est vraiment pas zuste moi j'ai jamais de chance on prend jamais les gens que j'ai besoin x)

bienvenue à toi sinon <3 hâte de te lire. hkkk

_________________

Au plus profond de mon corps, dans la moelle de mes os, du sommet de ma tête à la plante de mes pieds, dans le trou de ma poitrine, j'étais certaine d'une chose : aimer donnait le pouvoir de briser l'autre.©️ signature by anaëlle.
Just give me the greenlight
so tell me right now you want me right now
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
J'ai un excellent rapport avec les mutants, peut-être parce que toute ma famille porte le gêne, à une exception près... Moi.

inscrit(e) le :
21/07/2016
message(s) posté(s) :
21


MessageSujet: Re: (LAC)We were like the sun and the moon catching glimpses of one another, waiting for an eclipse Ven 22 Juil - 10:52

T'en fais pas, tout vient à point à qui sait attendre :heart:

Merci beaucoup en tout cas! J'ai haute de rentrer du boulot pour pouvoir la terminer! \o/
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
BONNE ENTENTE | je suis mutant et je n'ai aucun souci avec les autres mutants

inscrit(e) le :
13/06/2016
message(s) posté(s) :
93


MessageSujet: Re: (LAC)We were like the sun and the moon catching glimpses of one another, waiting for an eclipse Dim 24 Juil - 23:19

Alors ma jolie! ta fiche est superbe, j'adore!
il faudrait juste que tu termines juste ça : métier/études, orientation sexuelle, statut, pouvoir(s), les mutants et moi dans la toute première partie, c'est je pense une petite faute d'inattention! mais une fois fait je pourrais te valider! <3

_________________
I can't get you off of my mind
When I see you dance with another when you put your hands on another I can't bring myself not to bother When I see you dance with another, come on! When I see you walk with another When I see you talk to another I got no choice but to go undercover When I see you dance with another
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
J'ai un excellent rapport avec les mutants, peut-être parce que toute ma famille porte le gêne, à une exception près... Moi.

inscrit(e) le :
21/07/2016
message(s) posté(s) :
21


MessageSujet: Re: (LAC)We were like the sun and the moon catching glimpses of one another, waiting for an eclipse Lun 25 Juil - 6:05

*Boulet*

J'avais rempli les catégories, mais mon PC a bugué au moment de poster et j'ai pas pensé à vérifier une fois le problème réglé que tout était encore rempli x)
Toujours est-il que maintenant c'est le cas! bhformsh

Je suis ravie que ça te plaise! hkkk

Sur ce, je file travailler, mais si tu veux m'envoyer un petit MP pour qu'on établisse un futur sujet, n'hésite surtout pas fuhriufhmreoij
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
BONNE ENTENTE | je suis mutant et je n'ai aucun souci avec les autres mutants

inscrit(e) le :
13/06/2016
message(s) posté(s) :
93


MessageSujet: Re: (LAC)We were like the sun and the moon catching glimpses of one another, waiting for an eclipse Lun 25 Juil - 10:57

Super super comme je te le disais j'ai vraiment adoré ta fiche, tu as tout à fait saisi ce que je voulais pour Louise, et j'en suis vraiment heureuse! Du coup je te valide avec joie, et bah maintenant il va falloir rp hein! ertghj ertghj ertghj
Damian valide
Et voilà c'est fait, tu as réussi le test d'admission et tu es des nôtres à présent. Félicitations déjà, il faut bien le dire. Dans un premier temps, il va falloir que tu fasses les petites démarches, chiantes certes mais nécessaires : Une fois tout ça fait, vous pouvez vous occuper un peu plus en profondeur de votre personnage et donc lui créer son background un peu plus que vous l'avez déjà fait dans votre fiche de présentation : Et puis bah finalement, vous serez prêts pour pouvoir vous amuser avec nous et faire des rps de folie à nos côtés.

BON JEU SUR LE FORUM
BY KUSUMITAGRAPH' | LORELEI SEBASTO CHA

_________________
I can't get you off of my mind
When I see you dance with another when you put your hands on another I can't bring myself not to bother When I see you dance with another, come on! When I see you walk with another When I see you talk to another I got no choice but to go undercover When I see you dance with another
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



moi et les mutants :
J'ai un excellent rapport avec les mutants, peut-être parce que toute ma famille porte le gêne, à une exception près... Moi.

inscrit(e) le :
21/07/2016
message(s) posté(s) :
21


MessageSujet: Re: (LAC)We were like the sun and the moon catching glimpses of one another, waiting for an eclipse Lun 25 Juil - 11:01

Merci pour cette validation, je suis vraiment contente que ma fiche te plaise!!!

Et ouiiiii du RP!!! *hâte* fuhriufhmreoij
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: (LAC)We were like the sun and the moon catching glimpses of one another, waiting for an eclipse

Revenir en haut Aller en bas
 

(LAC)We were like the sun and the moon catching glimpses of one another, waiting for an eclipse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Carte d'identité :: Fiches validées-
Sauter vers: